Accueil » Santé et Bien Être

Cinétose : trois millions de personnes malades en France

18 mars 2013 Pas de commentaire

Inutile d’avoir peur, la cinétose n’est pas une nouvelle maladie mais une affection qui peut être chronique pour trois millions de personnes en France. Quand vous apprendrez que cinétose signifie « mal des transports », vous comprendrez qu’il n’y rien de grave dans ce mot aux résonances pourtant sinistres.

Cinétose : les symptômes qui ne trompent pas

Un premier malaise apparaît, une sensation de mal-être accompagné d’une envie de dormir. Dans la seconde période, les premières nausées apparaissent suivies très généralement de vomissements. Une troisième phase peut apparaître dans des cas extrêmes bien précis de cinétose chronique où le sujet entre dans un état semi-comateux qui peut conduire à une perte de connaissance. Ces troubles ne sont que le fruit d’un dérèglement du système vestibulaire, système sensoriel niché dans l’oreille interne et qui régit notre équilibre. Le système vestibulaire contient les labyrinthes qui fonctionnent comme des niveaux de maçons, renseignant notre cerveau sur la position du corps afin d’en rétablir l’assiette ou l’équilibre et ceci de façon permanente.

Lors d’un voyage en voiture, en avion ou en bateau, ces labyrinthes sont hyper stimulés par les soubresauts dus au déplacement et envoient trop d’informations au cerveau qui ne peut les traiter. De là surgit la défaillance et les premiers symptômes de cinétose.

Cinétose : les soins préventifs

La cinétose peut être facilement combattue avec les anti-nauséeux vendus en pharmacie, les médicaments contre le mal des transports. En général, ces substances agissent plutôt bien sur l’organisme et si parfois les symptômes se font tout de même ressentir, ils ne se manifestent que de manière très atténuée. La rééducation vestibulaire permet aussi, en une vingtaine de séances, d’éradiquer le problème de manière quasi définitive.

Laisser votre réponse

Ajouter votre comment ci dessous, ou laisser un trackback depuis votre site. Vous pouvez aussi vous inscrire aux commentaires grace a notre flux RSS.

Restez courtois, en rapport avec l'article, pas de spam !

Vous pouvez utiliser ces balises html :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>