Accueil » LES TUEURS EN SERIE

Francis Heaulme: le Routard du crime

26 octobre 2012 Pas de commentaire

Retour sur le dossier du Routard du crime. Qui est cet homme? Quel a été son parcours? Qui sont ses victimes? Le site des faits divers actuschezvous.com revient sur ce tueur en série aux multiples facettes.

Qui est Francis Heaulme?

Francis Heaulme surnommé  » le Routard du crime » est né dans la ville de Metz le 25 février 1959.

Il a été à plusieurs reprises battu par son père, personnage alcoolique  et violent. Il entretient des rapports complices avec sa sœur cadette et voue une adoration sans faille pour sa mère. Cette dernière décèdera le 16 octobre 1984 des suites d’un cancer.

La disparition de sa mère aurait-elle été l’élément déclencheur de tous ces crimes?

Son parcours

Francis Heaulme a vécu comme un marginal presque toute sa vie et a voyagé dans toute la France. Durant ces voyages, il a occupé des petits boulots comme maçon ou encore ferrailleur. Ses faibles rentrées d’argent lui ont servi pour sa consommation d’alcool. Il est devenu progressivement alcoolique et a tenté de mettre fin à ses jours, ce qui lui a valu quelques séjours en institutions psychiatriques et en cure de désintoxication.

En 1989, il s’engage comme compagnon dans la Communauté d’Emmaüs dans trois villes: Metz, Brest et Quimperlé.

Sa personnalité

Les crimes de Francis Heaulme ont commencé peu de temps après la disparition de sa mère.  Incapable de commettre l’acte sexuel, il trouvera dans ces crimes l’assouvissement de ces pulsions sexuelles.

Il a sollicité la participation de deux hommes dans certains de ces crimes. Francis Heaulme a demandé à ces complices de violer les victimes devant lui. C’est lui qui mettra fin à leurs jours par la suite.

Francis Heaulme est sujet à de nombreux délires. Le personnel médical qui a croisé son chemin n’a jamais prêté attention aux récits de ce personnage.

Un homme a bien cerné la personnalité de Francis Heaulme. Il s’agit du gendarme Jean-François Abgrall qui a lui même arrêté le Routard du crime le 07 janvier 1992 à Bischwiller.

Francis Heaulme a relaté avec précisions certaines scènes de crime mais il n’a jamais laissé entendre qu’il en était l’auteur.

Le gendarme Abgrall comprendra vite que Heaulme parle beaucoup plus lorsque l’on ne lui demande rien.

Les forces de police ont rencontré de grandes difficultés à relier le Routard du crime aux différents cas de meurtre. En effet, Heaulme agissait sans mobile et sans aucune raison. De plus, il voyageait énormément.

Les affaires pour lesquelles Heaulme a été condamné

  • Lyonnelle Gineste âgée de 17 ans retrouvée morte le 05 novembre 1984  à Montauville trois semaines après le décès de la mère de Heaulme. Son complice: Joseph Molins.
  • Annick Maurice âgée de 26 ans retrouvée morte le 29 décembre 1986 près de Metz. Son complice: Philippe Elivon.
  • Jorris Viville âgé de 8 ans retrouvé mort le 05 avril 1989 à Port-Grimaud. Présence d’un suspect. Heaulme n’accusera aucun des cinq suspects présentés lors du procès.
  • Aline Peres âgée de 49 ans retrouvée morte le 19 juin 1989 à Brest.
  • Laurence Guillaune âgée de 14 ans retrouvée morte dans les environs de Metz.
  • Jean Rémy âgé de 65 ans retrouvé mort le 05 janvier 1992 à Boulogne-sur-Mer.
  • Laurent Bureau, jeune appelé du contingent. L’acquittement sera prononcé pour ce crime. La cour d’Assises n’ayant pas pu déterminer qui de Heaulme ou de son complice Didier Gentil avait commis le meurtre a prononcé l’acquittement.
  • Sylvie Rossi âgée de 30 ans retrouvée morte en juillet 1989 à Reims.
  • Ghislaine Ponsard âgée de 61 ans et Georgette Manesse âgée de 86 ans retrouvées morte en avril 1988 à Charleville-Mézières.

D’autres soupçons ont été portés pour d’autres crimes mais n’ont jamais pu être prouvés.

Ses condamnations

  • Mai 1997:  La cour d’Assises du Var a condamné Francis Heaulme à la réclusion criminelle à perpétuité avec 22 années de sûreté pour plusieurs crimes.
  • 1999: La cour d’Assises de Meurthe et Moselle a condamné Francis Heaulme à 30 années de réclusion criminelle pour l’assassinat de Lyonnelle Gineste. Son complice Joseph Molins a été condamné à 10 années de réclusion criminelle pour complicité de meurtre.
  • 16 décembre 2004: Francis Heaulme a été condamné à 30 années de réclusion criminelle assortie de 20 années pour 3 crimes commis dans la Marne entre 1988 et 1989.

 

Francis Heaulme est incarcéré à la maison centrale d’Einsisheim dans le Haut-Rhin avec d’autres détenus condamnés à des longues peines.

 

Laisser votre réponse

Ajouter votre comment ci dessous, ou laisser un trackback depuis votre site. Vous pouvez aussi vous inscrire aux commentaires grace a notre flux RSS.

Restez courtois, en rapport avec l'article, pas de spam !

Vous pouvez utiliser ces balises html :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>