Accueil » LES ENIGMES CRIMINELLES

Affaire Dupont de Ligonnès: une famille froidement abattue

20 novembre 2012 Pas de commentaire

Le site vous propose de revenir sur cette affaire qui a bouleversé la France entière. Une mère et ses quatre enfants ont été exécutés froidement au domicile familial. Que s’est-il passé? Quelles sont les hypothèses des enquêteurs? Où en est l’enquête un peu plus d’un an après?

Les faits remontent au 21 avril 2011. Une inquiétude concernant l’absence injustifiée des membres de la famille Dupont de Ligonnès depuis le début du mois d’avril incite le parquet de Nantes à ouvrir une enquête.

Le 21 avril 2011, la police pénètre au domicile de la famille Dupont de Ligonnès et fait une macabre découverte. Une mère et ses quatre enfants ont été froidement exécuté et dissimulé sous la terrasse. La famille a été exhumé dans le jardin de la maison.

L’autopsie des victimes

  • Agnès Dupont de Ligonnès âgée de 48 ans, épouse de Xavier Dupont de Ligonnès a été retrouvé avec deux balles logées dans le crâne.
  • Arthur, l’aîné des enfants âgé de 21 ans a été retrouvé avec deux balles logées dans le crâne.
  • Thomas, âgé de 18 ans a été retrouvé avec plusieurs balles dans le crâne. Le médecin légiste n’a pas pu en déterminer le nombre.
  • Anne, âgée de 16 ans a été retrouvé avec deux balles logées dans le crâne.
  • Benoît, âgé de 13 ans a été retrouvé avec deux balles logées dans la poitrine et 3 balles logées dans le crâne.

L’autopsie des corps de la famille n’a révélé aucun signe de violence ou de trace de coups mais a démontré que le meurtrier avait méthodiquement préparé ses crimes. Les victimes ont été abattu pendant qu’elles dormaient par une arme à feu style 22 long-rifle.

Les derniers jours où la famille a été aperçu

  • 1 er avril 2011: Arthur, le fils aîné de la famille et étudiant a quitté l’établissement où il était scolarisé. Également serveur dans une pizzéria, il ne s’est pas présenté à son service.
  • 4 avril 2011: Anne et Benoît ne se sont pas rendus en classe.
  • 5 avril 2011: Agnès Dupont de Ligonnès a été aperçu en milieu de journée près du domicile familial. Thomas, qui se trouvait à Angers, a quitté les lieux après un appel de son père en soirée vers 22h30.
  • 8 avril 2011: Xavier Dupont de Ligonnès a été aperçu alors qu’il chargeait des sacs volumineux dans le coffre de sa voiture devant le domicile familial.
  • 9 avril 2011: Une maitresse de Xavier Dupont de Ligonnès domiciliée à Asnières-sur-Seine et à qui l’individu devait la somme de 50 000 euros a reçu quelques sms et une lettre menaçante.
  • Le 11 et le 12 avril 2011: Xavier Dupont de Ligonnès a passé la nuit dans un hôtel de Toulouse.
  • Le 12 et le 13 avril 2011: Xavier Dupont de Ligonnès a pris une chambre luxueuse dans une auberge du Pontet.
  • Le 14 et le 15 avril 2011: Xavier Dupont de Ligonnès a retiré de l’argent à un distributeur et a passé la nuit à Roquebrune-sur-Argens dans un hôtel Formule 1. Sa voiture a été retrouvé sur place. Il a été identifié par la caméra du distributeur de billets. Il n’a plus été aperçu depuis cette date.
  • 15 avril 2011: Une disparition inquiétante d’une habitante de Lorgues sème le doute. La famille y avait vécu pendant deux années. Coïncidence ou lien entre les deux affaires?

Xavier Dupont de Ligonnès: principal suspect des meurtres

On aurait pu penser que les exécutions aient été commises par une personne étrangère à la famille mais la police n’a pas retrouvé sur les lieux le corps de Xavier Dupont de Ligonnès, père et mari. Où est passé le chef de famille âgé d’une cinquantaine d’années? Est-il vivant ou mort?

L’homme a été nettement identifié sur une caméra de surveillance à Roquebrune-sur-Argens. Il est rapidement considéré comme suspect numéro un dans le meurtre de son épouse et de ses quatre enfants. Malgré de nombreux dispositifs de recherches et un mandat d’arrêt international, l’homme demeure introuvable depuis le 15 avril 2011.

Quelques jours après les meurtres, les proches de Xavier Dupont de Ligonnès ont reçu une lettre où il expliquait se sentir en danger et que la famille devait quitter la France pour se rendre aux États-Unis sous une nouvelle identité.

La police judiciaire a reçu plus de 700 témoignages qui ont été chacun vérifié. Aucun n’a apporté de nouveaux éléments.

Les investigations des enquêteurs ont démontré que Xavier Dupont de Ligonnès avait mûrement préparé son projet d’assassinat. L’enquête a également révélé que l’homme s’entraînait dans un stand de tir. En février 2011, il a obtenu une licence qui lui a permis d’acheter des munitions puis un silencieux. Pour quelle raison avait-il besoin d’un silencieux?

D’autres achats suspects ont intéressé les enquêteurs notamment une bêche, du ciment, des kilos de chaux et une houe. Pourquoi avoir effectué ses achats?

L’enquête

L’enquête continue et la police judiciaire ne ménage pas ses efforts pour retrouver Xavier Dupont de Ligonnès.

L’homme semblait perturbé psychologiquement, racontant des histoires invraisemblables et avait de nombreuses dettes.

De nombreuses questions restent aujourd’hui sans réponse. Les meurtres de la famille restent mystérieux.

 

 

 

 

 

Laisser votre réponse

Ajouter votre comment ci dessous, ou laisser un trackback depuis votre site. Vous pouvez aussi vous inscrire aux commentaires grace a notre flux RSS.

Restez courtois, en rapport avec l'article, pas de spam !

Vous pouvez utiliser ces balises html :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>