Accueil » CRIMES

Sète: tuerie de voisinage, deux hommes sont décédés des suites de leurs blessures

2 décembre 2012 Pas de commentaire

Un homme originaire de Sète a tiré sur ses voisins qu’il jugeait trop bruyants. Deux de ses victimes sont décédées.

Rappel des faits

Un homme de 49 ans, le tireur, excédé par le bruit incessant d’une fête d’anniversaire chez un voisin, s’empare d’une arme et fait feu vers 02 heures dans la nuit du vendredi 30 novembre 2012 au samedi 01 décembre 2012.

Sur les six convives, quatre ont été blessé dont trois grièvement. Deux convives et un enfant âgé de 03 ans, ont réussi à se mettre à l’abri des tirs.

L’individu, employé de la commune de Sète, à la collecte des ordures, ne supportait plus l’incivilité de son voisin. L’homme embauchait à 04 heures et ne parvenait plus à dormir. Le tireur était sous anxiolytiques et antidépresseurs.

Un drame qui fait deux morts

Les victimes qui ont reçu plusieurs balles ont été transporté au CHU de Montpellier.

Un homme âgé de 42 ans est décédé samedi dans l’après-midi des suites de ses blessures.

Un homme de 32 ans, le locataire est décédé lui aussi des suites de ses blessures samedi dans la soirée.

Deux victimes toujours en soins intensifs

Les deux autres victimes, une femme et un homme d’une quarantaine d’années sont toujours en soins intensifs. Ils seront entendus dès que leur état de santé le permettra.

L’enquête

Le tireur, inconnu des services de police n’a montré aucune résistance lors de son interpellation. Après la tuerie, il a pris contact avec sa sœur lui racontant ce qu’il avait fait explique Brice Robin, procureur de la République de Montpellier.

L’homme a confié aux enquêteurs qu’il n’avait pas l’intention de tuer mais qu’il était angoissé parce qu’il était déjà 02 heures et qu’il devait se lever à 04 heures pour embaucher. Il avait pris des médicaments, il s’est rendu compte après dissipation des anxiolytiques et des antidépresseurs de l’acte abominable qu’il avait commis.

Le tireur a expliqué aussi qu’il avait demandé aux voisins de stopper la musique. Selon ses dires, le locataire aurait refusé de faire moins de bruit. C’est à ce moment, que le voisin a perdu la tête et s’est emparé d’une arme qu’il avait à son domicile.

L’enquête suit son cours. Il a reconnu les faits et a été placé en garde à vue. Il devrait être rapidement mis en examen pour assassinat par le juge d’instruction.

A lire aussi

Sète: voisins trop bruyants, un homme perd la tête et fait feu

 

 

 

 

 

 

 

Laisser votre réponse

Ajouter votre comment ci dessous, ou laisser un trackback depuis votre site. Vous pouvez aussi vous inscrire aux commentaires grace a notre flux RSS.

Restez courtois, en rapport avec l'article, pas de spam !

Vous pouvez utiliser ces balises html :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>